Logo de SOS Mycose

Les candidoses cutanées

Intertrigo de la zone mammaire La candidose cutanée n’épargne pas la poitrine et les plis situés entre et sous les seins. Les rougeurs provoquent des démangeaisons atroces et désagréables, d’où la [...] Suite de l'article après le slider.
Intertrigo de la zone mammaire
Intertrigo de la zone mammaire
La candidose cutanée n’épargne pas la poitrine et les plis situés entre et sous les seins. Les rougeurs provoquent des démangeaisons atroces et désagréables, d’où la nécessité de consulter au plus vite un spécialiste.

Les candidoses cutanées sont les conséquences de la propagation du champignon, Candida Albicans, en dehors du milieu où il devrait, en théorie, vivre en saprophyte : le tube digestif. En se multipliant, Candida Albicans a atteint l’épiderme en s’installant généralement dans les parties du corps qui sont les plus susceptibles de maintenir l’humidité.

Quand une candidose s’installe au niveau de la peau, plus particulièrement au niveau des plis (aine, ventre, seins, aisselles, doigts, orteils, etc.), de petites lésions appelées intertrigo apparaissent jusqu’à former des érythèmes et entraînant des démangeaisons.

Apparition d'intertrigo sur les parties humides de l'anatomie
Apparition d’intertrigo sur les parties humides de l’anatomie
La formation d’intertrigo intervient généralement au niveau des plis car ce sont des parties qui conservent l’humidité, facteur propice à la prolifération de la levure.

Avec ces premiers symptômes, la candidose cutanée peut facilement être confondue à un eczéma, d’où l’importance de consulter un spécialiste quand les premières rougeurs commencent à apparaître. Toutefois, la candidose cutanée se distingue par le petit collet blanc qui entoure chaque intertrigo.

Au fur et à mesure que l’infection se développera, les intertrigos augmenteront en nombre autour des plis et pourront même s’étendre jusqu’à la base des ongles. Quand ils atteindront ce niveau, ils se transformeront en panaris superficiel.

Érythème au niveau du fessier
Érythème au niveau du fessier
Les érythèmes se forment lorsque les symptômes de la candidose s’étendent à la peau pour engendrer l’apparition de rougeurs parfois confondues avec des eczémas.

Comme avec les autres types de candidoses, celles qui affectent la peau peuvent également résulter de causes multiples. Candida Albicans peut facilement s’installer sur les parties de la peau ayant une barrière bactérienne très mince à l’instar de celles qui sont en contact permanent avec l’eau ou avec des substances acides comme le jus de citron, par exemple.

Les corticoïdes en application locale affaiblissent également la barrière naturelle de la peau qui devrait la protéger de l’invasion de Candida Albicans.
Dans certains cas, les candidoses cutanées peuvent devenir chroniques car elles sont généralement liées au fonctionnement du système immunitaire. En cas de baisse de la défense immunitaire, les candidoses cutanées peuvent donc devenir récidivantes, voire résistantes.

En cas d’affection chronique, les intertrigos peuvent s’étendre jusqu’aux muqueuses ainsi qu’au cuir chevelu. Les érythèmes déjà présents sur la peau peuvent également se transformer en verrues ou en papillomes selon la virulence de l’infection.


Publié le par la rédaction de SOS Mycose, dernière mise-à-jour le 17 mai 2012.