Les infections bactériennes et fongiques dues à de mauvaises habitudes

Par l'équipe de SOS Mycose le lundi 20 février 2012 à 11h.
  • 1
  • 2

Risque de surinfection bactérienne

Pied d'athlète : les symptômes de départBeaucoup se font une idée fausse sur les mycoses et pourtant ces infections qui restent très contagieuses touchent de plus en plus de personnes qui ne choisissent pas toujours d’aller consulter pour un avis médical.

Dans la collection des idées fausses, on retrouve la conception selon laquelle la mycose des pieds ne serait réservée qu’aux seuls sportifs, ou encore que l’entourage de la personne infectée ne risquerait rien ou bien même que le traitement antifongique ne serait pas nécessaire nécessaire dès lors que les sensations de démangeaisons s’estompent ! Erreur ! Tout le monde peut un jour ou l’autre être concerné de près ou de loin par une mycose, dès que la peau commence à peler, les germes contaminants peuvent atteindre facilement l’entourage proche et des champignons non éradiqués entièrement signifient des risques de récidives de la mycose.

La mycose des pieds qui gagne du terrain chaque année durant la saison estivale est une infection causée par les champignons qui sont majoritairement des dermatophytes. L’infection qui se traite facilement peut toutefois comporter des complication en l’absence de traitement. En effet, les rougeurs de la peau appelées aussi erythèmes font leur apparition et les démangeaisons provoquées prennent de l’ampleur au fur et à mesure que les champignons se multiplient.

Infection fongique au piedL’inflammation cutanée se précise pour aboutir à des fissures et des saignements fréquents qui rendre douloureux le moindre mouvement du pied. Le pied d’athlète commence entre deux orteils mais il peut s’étendre à l’ongle pour engendre une onychomycose ou une mycose des ongles.

Cette mycose des ongles est le résultat d’une aggravation du pied d’athlète dont les dermatophytes sont aussi responsables. L’ongle est rongé par les champignons qui dévorent la kératine.

Par ailleurs, la surinfection peut aussi survenir avec les fissures entre les orteils qui ne sont pas traitées et qui constituent des plaies ouvertes pour les bactéries. Quelle que soit la zone infectée, le résultat est le même : la mycose se propage et le risque de contamination se multiplie avec les germes.

N’hésitez pas à consulter votre médecin dans le cas d’un pied d’athlète ou d’une onychomycose afin d’éviter les risques de surinfection.

Je partage donc je suis !
  • Précédent
    Propagation générale de la mycose sur le pied
  • Infection fongique au pied



    Plus d'informations

    Pied d'athlète : les symptômes de départ



    Plus d'informations
    D'autres articles sur le même sujet !
    Dites stop aux mycoses !

    © 2017 SOS Mycose par Webvaloris.

    La reproduction, même partielle, des contenus des pages de ce site sans accord préalable est strictement interdite. Pour toute demande : agence@webvaloris.fr